svo test

Publié le 4 Janvier 2014

Cette année une nouvelle marque me fait confiance pour développer et tester ses vélos : SVO

SVO est une jeune marque de vélo que thierry a conçu depuis quelques mois déjà.

On pouvait les voir au roc d'azur avec le stand rolhoff.

Ces vélos sortent du commun puisqu'ils vont totalement à l'opposé des vélos que l'on rencontre aujourd'hui qui sont très peux fiables comparé à ce que l'on faisait il y a quelques années.

Les cadres sont le produit d'un cadreur allemand ayant la certification carbondrive garantissant un alignement parfait de la patte arrière avec le boitier de pédalier afin d'éviter que la courroie ce vrille.

On retrouve donc deux types de cadres, soit tous suspendus ou le semi rigide tous équipés en courroie et moyeu arrière rolhoff.

thierry se charge de du montage du vélo en entier ainsi que du montage des roues à la main et de la préparation de l'amortisseur arrière avec un setting adapté au pilote .

La fourche avant reçoit quand à elle une cartouche maison faite par thierry.

En attendant d'avoir normalement un vélo plus haut de gamme avec jantes carbones et périphériques haut de gamme thierry m'a prêté le semi rigide d'entrée de gamme afin de m'habituer au rolhoff .

svo test
svo test
svo test
svo test

La particularité d'un cadre a courroie est qu'il doit pouvoir s'ouvrir au niveau des bases afin de faire passer la courroie qui elle est entièrement unifiée .

Un petit galet de protection peut ce monter pour éviter que la courroie ne saute lorsque le cadre se déforme sur de grosse relance ou gros chocs.

quels intérêts de la courroie et du rolhoff?

- durée de vie de la courroie : 20 000km

- pas de graissage

- un simple rinçage à l'eau

- pas de déraillement

- pas de bruit même dans la boue

- pas de brie de chaîne avec le rohloff

- une vidange touts les 5000 km uniquement

- pas de déréglage dans le temps

avec tous ces avantages vous allez me dire pourquoi ne vois t on pas plus de rohloff et de courroie?

tout simplement car le système est trop fiable et que la dure lois de la société de consommation ne s'applique pas là... et c'est donc pas intéressant pour un magasin ou un fabriquant de pièce qui pourra nous vendre 5 dérailleur arrière sur la même durée de vie d'un moyeux rohloff ou 15 chaîne pour une courroie.....

svo test

les mauvaises langues vont dire que le système est lourd, mais au final le poids d'un ensemble pour rohloff équivaut au poids d'un groupe shimano XT , sans compter que l'on peut monter une jante plus légère à l'arrière étant donnée que l'on à une bien meilleure géométrie du moyeu ainsi que des rayons plus cours donc on obtient une roue plus rigide avec une jante plus légère .

svo test

parlons du test du vélo

Un cadre un poil petit niveau taille mais pas non plus handicapant !

on tombe bien les mains sur le guidon, la poignée tournante du rohloff est assez confortable, le guidon un peu petit pour un 29. c'est un 600mm.

la fourche n'est pas équipée de la cartouche SVO mais de la cartouche rockshox d'origine, je la laisse bloquée tout le temps, il faut bien faire attention lors du passage des vitesses à soulager un peu les watts afin que ça puisse passer sinon ça ne passe pas !

Difficile à s' y habituer au début mais on s'y prend au jeu avec le temps il faut s'y adapter c'est comme tout et beaucoup plus anticiper.

Le silence de la courroie se fait bien remarquer dans la boue collante et liquide là où la chaîne craquerais dans une boue sablonneuse la courroie elle reste silencieuse et vraiment aucun soucis avec !

le vélo s'amène bien sur le plat, il répond mais on sent le poids dans les bosse, quand même....

le cadre est quand à lui très confortable sans être mou en relance, ça lui permet d'avoir une très bonne motricité dans les pierres et le défoncé.

les roues restent rigides ! l'avant se place où on le souhaite vraiment, les roues sont rigides et retransmettent les watts du pilotes au sol et heureusement que le cadre a du confort sinon ce serait un vrai bout de bois le vélo !

le seul gros inconvénient reste le poids du vélo qui est difficile à amener dans les bosses et dans les portions où il faut relancer.

Il me tarde d'essayer une version plus haut de gamme avec un poids beaucoup plus light !

Il faudra je pense pas mal de temps afin de m'habituer au rohloff quand même.

svo test
svo test

En rentrant de la sortie hop un coup d'eau sur le vélo, un graissage de la fourche et hop pas besoin de graisser la courroie rien à faire ! le pied ça ^^

Un projet qui me paraît tout à fait viable pour thierry dans le long terme , les cyclistes cherchant une arme fiable et indestructible dans le temps pour les long raids ont le produit qu'il faut !

http://www.svobike.com/

Rédigé par Pierre Lenaour--vernet

Publié dans #svo bike

Repost 0
Commenter cet article